CALENDRIERS

 

Julien / Grégorien / Républicain

Tableau de conversion

Calendrier julien

C'est une adaptation du calendrier romain effectuée par Jules César puis par Auguste dont les dénominations des mois de juillet et d'août en sont le témoignage. Il futt en usage pendant plus de 16 siècles. L'année julienne est divisée en 12 mois. Elle est de 365 jours 1/4 d'où l'instauration tous les quatre ans d'une année bissextile de 366 jours. Toutes les années dont le millésime est divisible par quatre sont bissextiles (par exemple 1796 est bissextile car 96 = 4x24).

Calendrier Grégorien

comme l'année julienne excède l'année solaire d'un peu plus de onze minutes, cela fait une différence d'un jour en 130 ans environ et donc le cumul sur plusieurs siècles amenait à une avance de dix jours. C'est le pape Grégoire XIII qui décida la réforme du calendrier en 1582. Il fallait donc supprimer dix jours, supprimer trois années bissextiles en 4 siècles. À Rome, le jeudi 4 octobre 1582 fut immédiatement suivi du vendredi 15 octobre 1582. Les années bissextiles restent celles dont le millésime est divisible par quatre sauf celles dont le millésime se termine par deux zéros et dont le quotient par cent n'est pas divisible par quatre. ( par exemple 1700, 1800 et 1900 ne sont pas bissextiles car 17, 18 et 19 ne sont pas divisibles par 4 ; par contre 1600 et 2000 sont bissextiles car 16 et 20 sont des multiples de 4 !).

Cette réforme du calendrier ne s'appliqua pas partout à la même date... En France , les dix jours supprimés furent ceux compris entre le 9 et le 20 décembre 1582. Normalement on ne doit trouver aucune date dans cette période.. Le lendemain du dimanche 9 décembre 1582 est le lundi 20 décembre 1582.

L'application de cette réforme se fit:

  • en 1582 en Italie, France, Espagne, Portugal, et Pays-Bas catholiques ;
  • en 1584 en Autriche, Allemagne catholique et Suisse catholique ;
  • en 1586 en Pologne ;
  • en 1587 en Hongrie ;
  • en 1610 en Prusse ;
  • en 1700 en Allemagne protestante, Pays-Bas protestants, Danemark et Norvège ;
  • en 1752 en Grande Bretagne et Suède ;
  • en 1753 en Suisse protestante ;
  • en 1917 en Bulgarie ;
  • en 1919 en Roumanie et Yougoslavie ;
  • en 1923 en URSS et Grèce.

Calendrier républicain

La Convention nationale institua ce nouveau calendrier avec l'idée d'imposer à la France une ère nouvelle. Par décret du 5 octobre 1793, il fut établi qu'à l'avenir l'année commencerait à l'équinoxe d'automne, c'est-à-dire le 22 septembre à minuit,date anniversaire de la proclamation de la République qui serait par effet rétroactif le début de l'ère nouvelle.

L'année républicaine était composée de 12 mois de 30 jours soit 360 jours auxquels s'ajoutaient 5 jours complémentaires qui n'appartenaient à aucun mois. Chaque période de 4 ans s'appelait franciade et se terminait par une année bissextile qui comprenait un sixième jour complémentaire. Chaque mois était divisé en trois parties de 10 jours, appelées décades.

Le décret du 24 novembre 1793 donna ensuite aux mois leurs noms dus au poète Fabre d'Églantine.

Automne : vendémiaire (mois des vendanges), brumaire (mois des brouillards), frimaire (mois des frimas).

Hiver : nivôse (mois de la neige), pluviôse (mois de la pluie), ventôse (mois du vent).

Printemps : germinal (mois de la germination), floréal (mois de la floraison), prairial (mois des prairies).

Été : messidor (mois de la moisson), thermidor (mois de la chaleur), fructidor (mois des fruits).

Les jours de chaque décade se nommaient : primidi, duodi, tridi, quartidi, quintidi, sextidi, septidi, octidi, nonidi et décadi.

Les jours complémentaires prirent le nom de sans-culottides et étaient consacrés aux valeurs républicaine : la Vertu, le Génie, le Travail, l'Opinion et les Récompenses.

Le Jour de la Révolution était le 6ème jour complémentaire, des années bissextiles (An III, An VII et An XI).

TABLEAU DE CONCORDANCE ENTRE LES CALENDRIERS

REPUBLICAIN ET GREGORIEN

Ce tableau indique à quelle date grégorienne

correspond le premier jour de chaque mois républicain

Année républicaine I II III* IV V VI VII* VIII IX X XI* XII XIII XIV
Année grégorienne 1792 1793 1794 1795 1796 1797 1798 1799 1800 1801 1802 1803 1804 1805
1er vendémiaire septembre 22 22 22 23 22 22 22 23 23 23 23 24 23 23
1er brumaire octobre 22 22 22 23 22 22 22 23 23 23 23 24 23 23
1er frimaire novembre 21 21 21 22 21 21 21 22 22 22 22 23 22 22
1er nivôse décembre 21 21 21 22 21 21 21 22 22 22 22 23 22 22
Année grégorienne 1793 1794 1795 1796 1797 1798 1799 1800 1801 1802 1803 1804 1805 1806
1er pluviôse janvier 20 20 20 21 20 20 20 21 21 21 21 22 21 -
1er ventôse février 19 19 19 20 19 19 19 20 20 20 20 21 20 -
1er germinal mars 21 21 21 21 21 21 21 22 22 22 22 22 22 -
1er floréal avril 20 20 20 20 20 20 20 21 21 21 21 21 21 -
1er prairial mai 20 20 20 20 20 20 20 21 21 21 21 21 21 -
1er messidor juin 19 19 19 19 19 19 19 20 20 20 20 20 20 -
1er thermidor juillet 19 19 19 19 19 19 19 20 20 20 20 20 20 -
1er fructidor août 18 18 18 18 18 18 18 19 19 19 19 19 19 -

* Années bissextiles signalées par un astérisque

Le calendrier grégorien fut rétabli le 1er janvier 1806

Exemple : A quelle date correspond le 7 ventôse an v ? = Cherchons dans la colonne de l'an V

jusqu'à la ligne horizontale du 1er ventôse : nous voyons que le 1er ventôse an V correspond au

19 février 1797 (année grégorienne immédiatement au-dessus verticalement). Donc le 7 ventôse

an V correspond au 25 février 1797.

 

 

retour à la page d'accueil / retour en haut de page